vous êtes ici : Les projets aboutis en attente de leur éditeur / Le Commando K / Présentation Résumée
22-07-2017

 

 

 

 


Dessin perspective du porte-avions  Graf Zeppelin

Dessin perspective du porte-avions Graf Zeppelin

 

 


Photo du lancement du porte-avions Graf Zeppelin en décembre 1938

Le lancement du porte-avions Graf Zeppelin

 

 

 


Fiche militaire de Kris

La fiche militaire de Kris

 

 


Fiche militaire de Karim

La fiche militaire de Karim

Le Commando K

 

 

Un commando composé de deux uniques membres...

Photo du lancement du porte-avions Graf Zeppelin en décembre 1938

Le lancement du Graf Zeppelin en 1938

Le Commando K est une série BD, dont sept histoires sont déjà écrites sous forme de scénarios complets ou de synopsis. Chaque épisode est très documenté et repose sur des informations réelles, utilisées de façon cohérente pour le rendre plausible et en accentuer la crédibilité. C'est en contactant l'auteur espagnol Justo Miranda, grand spécialiste de l'aviation de la seconde guerre mondiale, pour compléter ma documentation, que nous avons fait connaisance et que nous sommes devenus amis depuis. Justo Miranda a véritablement joué le  rôle de conseiller technique pour la mise au point des scénarios de la série. 

Coulez le Zeppelin est le titre du premier album. Il fait référence à un étonnant porte-avions, le Graf Zeppelin, lancé en 1938 en Allemagne, mais qui n’a curieusement jamais été utilisé en opération pendant la guerre. Le récit met en scène les deux personnages principaux de la série, Kris et Karim,  détachés de la Royal Navy britannique pour des missions aventureuses. Ils vont réussir dans le cas présent, avec leurs seules petites mains (ou presque), à mettre hors course ce géant des mers.

De drôles de militaires...

Les deux compères sont aussi atypiques qu’attachants. Ils se servent bien plus de leur cerveau que de leurs muscles (qui sont d’ailleurs de taille très moyenne), ils ont une nature rebelle, respectent très mal l’autorité, ne font jamais ce qui était prévu, sont bourrés de défauts, font souvent preuve d’excentricité, et se révèlent en toutes circonstances d’incorrigibles coureurs de jupons. Leurs écarts de conduite sont toutefois pardonnés face à leur astuce diabolique à mener à bien les missions qui leur sont confiées et à l’incroyable « baraka » dont ils bénéficient. Ils sont en fait tout simplement très humains... Ils n’ont rien des caractéristiques habituelles des héros monolithiques de BD, en particulier ceux qui évoluent dans le cadre de la seconde guerre mondiale.

Le dessinateur de la série

Régric, le dessinateur qui réalise la prochaine aventure de Lefranc (le personnage créé par Jacques Martin) a été très intéressé par le projet Commando K et il a signé les crayonnés des trois premières planches. Karim et Kris n’attendent plus qu’un éditeur leur donne le feu vert pour leur première mission...


Les trois premières planches dessinées par Régric

Les trois premières planches de Régric