vous êtes ici : Les ouvrages publiés / Il était une fois Leucate / Bonus / Une pirouette finale
22-11-2017

Un blocage...


Le syndrome de la FIN

J’étais tellement heureux pendant que j’écrivais ce livre que j’avais du mal à imaginer que ces moments privilégiés puissent s’arrêter un jour. J’avais l’impression que de devoir apposer le mot FIN après la dernière lige écrite serait comme de mettre une croix sur une tombe...
J’appréhendais tellement cela que j’ai décidé de remplacer le mot FIN par un texte qui pouvait au contraire resituer le livre dans une autre perspective.

Cap sur un lointain futur...

Les deux dernières pages sont donc traitées sous forme d’un texte de science-fiction, dans lequel sont reprises diverses extrapolations logiques de données apparaissant dans les chapitres, ou d’autres informations en ma possession. Comme par exemple l’avenir à très long terme qu’offriraient des pays comme le Canada et la Sibérie, compte tenu des problèmes de pollution et de réchauffement climatique. Ces renseignements m’avaient été fournis par un grand ami, Jean-Luc, qui organisait à l’époque des réunions de prospective au ministère de la recherche.

Seconde partie de la double page de fin du livre

Suite de la page finale

Première partie de la double page de fin du livre

La page finale