vous êtes ici : Les ouvrages publiés / Carnets de Syldavie / D'où est venue l'idée de ce livre?
26-09-2017

 

 


La couverture du dossier N° 18 de la revue Reichdreams Service  publiée par Justo Miranda

Un autre numéro de cette même revue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


La couverture du numéro 4 de la revue Unknown ! publiée par Justo Miranda

Un autre numéro de la revue "Unknown !" de Justo Miranda

Une collaboration réussie

La couverture du dossier N° 15 de Reichdreams Service, une revue publiée par Justo Miranda

Un exemplaire d'une des deux revues publiées par Justo Miranda

Pendant un peu plus de cinq ans, je me suis attelé à la mise au point d’un ouvrage consacré à l’expédition lunaire syldave, celle qui a permis à Tintin et à ses amis d’être les premiers hommes à marcher sur la Lune. Ce travail fut le fruit d’une parfaite collaboration, via Internet, avec un grand spécialiste espagnol de l’aéronautique, tintinophile aussi fou que moi, Justo Miranda.

Il a beaucoup publié dans son domaine de prédilection, en Espagne et aux USA. Nous avons pris tous les deux un plaisir immense à cette aventure. Et quand le dernier texte fut écrit, le dernier plan tracé, nous ne pouvions envisager ni l’un ni l’autre que cela cesse. La décision fut prise d’un commun accord de renouveler l’expérience au travers d’un autre ouvrage inspiré de l’œuvre d’Hergé. J’ai lancé l’idée de nous intéresser à la Syldavie, pays très présent dans plusieurs albums, et de le traiter comme s’il existait vraiment. Justo était tout à fait d’accord sur le principe, ayant même déjà quelques idées de contes moyenâgeux typiquement syldaves...

Les joies de la liberté...

La couverture du numéro 2 de la revue Unknown ! publiée par Justo Miranda

"Unknown !" est une autre revue publiée par Justo Miranda

Comme lors de notre première collaboration il n’était pas question de rechercher d’emblée un éditeur pour le futur ouvrage, mais de prendre d’abord le maximum de plaisir à l’écrire sans contrainte. C’est bien ce qui s’est passé pour moi... mais pas pour Justo. Il a eu d’abord beaucoup de temps à consacrer à la revue Unknown ! qu’il édite, et ensuite des ennuis de santé successifs lui ont fait fuir l’inspiration. Pendant ce même temps, je n’ai pas pu résister à me lancer dans l’aventure. Ce fut un déchaînement, je fourmillais d’idées  et je rédigeais les textes les uns à la suite des autres. C’était plus fort que moi !  Les idées se bousculaient, et je me hâtais de les mettre au propre de peur qu’elles ne s’envolent... Le résultat fut que j’avais réuni toute la matière du futur livre avant même que Justo n’ait commencé à s’y attaquer. C’est donc sans lui que ce nouvel opus voit le jour. Nous nous sommes par contre promis de reformer le tandem dès que possible, et pourquoi pas pour un tome 2 des Carnets de Syldavie, car le sujet est loin d’être épuisé...