vous êtes ici : Je me présente... / Fidèle à la BD...
22-06-2017

Lecteur du journal de Spirou

Jeune écolier, j’allais chaque jeudi acheter le Journal de Spirou dont j’étais un fidèle lecteur. Les aventures de Spirou et Fantasio, de Buck Danny, de Tif et Tondu, de Jean Valhardi, de Lucky Luke, les histoires de l’Oncle Paul, ont ainsi enchanté mon enfance.


Une des pièces de la collection de Jacques Hiron :  une sérigraphie de Floc’h en hommage au Crabe aux pinces d'or.

Une belle pièce de ma collection


Chabeuil 2006 : un des panneaux de l'exposition de la collection de Jacques Hiron

Un panneau de l'expo de ma collection en 2006 à Chabeuil


Chabeuil 2006 : quelques réalisations du dessinateur Exem en hommage à Hergé

Expo 2006 à Chabeuil : quelques dessins d'Exem

Une passion précoce pour la BD...


Quand j’étais jeune, je lisais énormément, aussi bien les romans classiques que les « illustrés », comme on appelait ainsi alors la BD. Je dévorais les livres de Jules Verne, de Gustave Flaubert, d'Alexandre Dumas, de Feminore Cooper, de Louis Pergaud et de bien d'autres, avec autant de frénésie que les illustrés "petits formats"  : Météor, Tony Cyclone, GarryBattler Britton, Tarou, Blek le Roc, pour n'en citer que quelques uns...   C'était à une époque où la TV ne faisait pas concurrence à la lecture.

Lecteur du Journal de Tintin


Si j'étais un fidèle du Journal de Spirou, je ne négligeais pas pour autant le Journal de Tintin que je lisais, intégralement mais avec retard, chez un ami de mon âge, lors des vacances scolaires (deux mois l’été et quinze jours à Pâques : mes parents étaient tous deux enseignants) que nous passions toujours au même endroit, à Barfleur, ce si joli petit port du bout de la Manche.

 

Je n’ai jamais cessé de lire de la BD. Traditionnellement à Noël,  mes parents m'offraient un album des aventures de Tintin. Un vrai bonheur...! C'est évidemment de là que me vient ma grande passion pour l'oeuvre d'Hergé. Les albums se sont ajoutés aux « illustrés », je n'ai jamais cessé d'en acquérir, je les ai toujours soigneusement conservés,  et ma bibliothèque en compte aujourd’hui plusieurs milliers.

Collectionneur

Tintin à Mururora : couverture d'un album imaginaire réalisée par le dessinateur canadien Yves Rodier

Un dessin du canadien Yves Rodier

De simple lecteur passionné je suis plus tard devenu collectionneur. Mes thèmes de prédilection sont tous centrés autour d’Hergé. J’ai réuni, au fil des années, quelques pièces intéressantes, en particulier une collection composée de dessins (affiches, sérigraphies, originaux...) évoquant l’univers de Tintin, mais réalisés par d’autres artistes que son créateur. Elle a déjà été  présentée lors de manifestations dédiées à la BD.